SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Fayad à « Sawt Beirut International » : Nous ne livrons pas de carburant… sauf dans ce cas

« Nous voulons une solution », avec cette phrase, George Fayad, le chef du Syndicat des propriétaires de sociétés d’importation de pétrole, a terminé son discours à « Sawt Beirut International ».

« Sawt Beirut International » a éclairci la vérité de la décision émise par la Direction Générale du Pétrole au Ministère de l’Energie et de l’Eau « obligeant la livraison des quantités stockées auprès des compagnies importatrices au taux de change de 3900 L.L ».

Fayad a déclaré que les sociétés importatrices n’ont aucune objection à livrer les carburants qui se trouvent dans leurs réservoirs, mais il y a une impossibilité technique, soulignant que leurs réservoirs ont été inspectés et qu’elles ont été informées qu’elles ne sont plus soumises à la subvention spécifiée de 3900 L.L par dollar. Alors les sociétés importatrices doivent donc sécuriser les montants au taux de change prévalant sur le marché, ou la banque du Liban s’abstiendra de leur donner des « dollars ».

Fayad a ajouté que le ministère devrait se mettre d’accord avec la Banque du Liban sur un prix unifié en termes de tableau de « système de prix » et de taux de change, car la société importatrice ne peut pas vendre son stock au taux de change de 3 900 L.L , alors que la banque centrale demande d’assurer les montants au taux de change de 18 000 L.L, et cette question est impossible à obtenir.

Fayad a ajouté : « Nous n’avons aucune impossibilité » de livrer les quantités que nous avons, mais la divergence des décisions entre la Direction Générale du Pétrole et le Gouverneur de la Banque du Liban ne nous permet pas de bouger, donc je répète « nous voulons une solution » représentée par un accord entre les concernés pour que nous puissions vider nos entrepôts.