SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Fayyad étudie une offre française pour implanter des centrales… Quels sont les détails?

Le ministre de l’Energie par intérim, Walid Fayyad, a discuté, avec une délégation d’Electricité de France « EDF », de l’offre qu’ils ont déposée pour préparer un cahier des charges d’appel d’offres pour l’implantation de centrales de production d’électricité, selon la chaîne LBC.

Dans les détails, Fayyad a informé la délégation que la créance de l’entreprise, qui s’élève à 3,5 millions d’euros, est d’un coût élevé, leur demandant de l’économiser et de trouver un moyen de percevoir le montant qui sera convenu par tranches.

Comme on l’a appris dans ce domaine, que l’EDF a exprimé sa volonté de coopérer, d’autant plus que le ministre Fayyad a précisé à la délégation que le nom de l’entreprise dans la polémique qui a eu lieu récemment, entre lui et le Premier ministre par intérim Najib Mikati , n’était pas voulu et que les relations entre les deux parties sont anciennes et ne seront pas affectées par ce qu’il a couru.

Le Premier ministre par intérim, Najib Mikati, a accusé Fayyad d’avoir déposé une demande de dépôt du dossier d’attribution au Conseil des ministres, puis d’avoir demandé son retrait.

Fayyad a alors défié Mikati en annonçant l’offre globale aux laboratoires d’électricité dont il parlait, niant une fois de plus ce dont Mikati l’accusait.

D’autre part, Mikati a répondu en doutant que Fayyad soit l’auteur des réponses qui lui ont été adressées, lui demandant d’arrêter de publier des déclarations.