SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

Fayyad: L’électricité sera améliorée et à moindre coût

Le Premier ministre Najib Mikati a présidé ce matin au Grand Sérail une réunion consacrée à discuter des projets de la Banque mondiale dans le secteur de l’électricité et de l’énergie.

La réunion s’est déroulée en présence du vice-Premier ministre Saadeh Al-Shami, du ministre des Finances Youssef Khalil, du ministre de l’Énergie Walid Fayyad, du directeur régional de la Banque mondiale au Moyen-Orient Saroj Kumar, de la représentante de la Banque au Liban Mona Kouzi, du directeur général d’Electricité du Liban Kamal Hayek, et les conseillers de Mikati, les députés Nicolas Nahas, Samir Al-Daher et Ziad Mikati.

Suite à la réunion, Fayyad a annoncé que « nous avons discuté d’un plan pour faire avancer le secteur de l’électricité, et adopté des voies parallèles pour le faire avancer, dont les plus importantes sont: augmenter les heures d’alimentation dès que possible, réduire les pertes en adoptant un plan en coopération avec Électricité du Liban et les distributeurs de services, et soutenir les forces de sécurité et la justice pour suivre les contrevenants, et nous fixons également des chiffres pour réduire les pertes est dans le plan. »

Il a ajouté: « Le tarif doit être amélioré pour couvrir l’essentiel du coût d’Electricité du Liban, qui fournira aux citoyens de l’électricité à un coût moins cher, car il le sera pour environ 75% des abonnés à un coût inférieur à 14 cent par kilowattheure, et le coût prévu de la maison sera de 60 % inférieur au coût des générateurs privés. »

Concernant la signature d’un contrat énergétique avec la partie jordanienne et la possibilité d’augmenter les heures d’alimentation, il a déclaré: « nous discutons avec la Banque mondiale de la question du financement, et les Jordaniens et les Egyptiens doivent être assurés que le contrat ne subira aucune répercussion négative à la suite de la loi de César, et nous pourrons ainsi recevoir de l’électricité jordanienne et du gaz égyptien, et il est supposé que cela se fera dans les deux prochains mois avant le début du printemps. »