SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

FINUL : Del Col espère mettre les récents incidents derrière nous et maintenir la stabilité

La mission de la FINUL au Liban a annoncé, dans un communiqué, que son chef et commandant en chef, le général de division Stefano Del Col, présidait aujourd’hui une réunion militaire tripartite extraordinaire sur un site des Nations Unies à Ras Al-Naqoura, qui « s’est tenue le une base modifiée en raison des restrictions imposées par la pandémie de COVID-19. »

Le communiqué indique que « les discussions ont porté sur la situation le long de la Ligne bleue, les violations aériennes et terrestres, en plus d’autres questions qui relèvent du mandat de la FINUL en vertu de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU et d’autres résolutions pertinentes ».

Il a noté qu’« à la lumière des nombreux événements qui se sont produits le long et à travers la Ligne bleue entre le 13 et le 25 mai en violation de la résolution 1701, le général de division Del Col a souligné l’importance d’empêcher que de tels incidents ne se reproduisent, et a félicité les parties pour leur soutien de la FINUL dans ses efforts pour désamorcer les tensions.

« Avec le retour d’un calme relatif dans l’ensemble de la région, j’espère que nous avons mis ces récents incidents derrière nous et en avons tiré les leçons pour maintenir la stabilité le long de la Ligne bleue », a déclaré le chef de la FINUL. Cela nécessitera des efforts coordonnés entre nous tous pour intervenir si nécessaire et désamorcer. Plus important encore, nos efforts doivent être préventifs et non réactifs. »

Pendant cette période, le chef de la mission de la FINUL a été en contact permanent avec les dirigeants des Forces armées libanaises et de l’armée israélienne pour clarifier l’évolution de la situation sur le terrain, tout en les exhortant à la plus grande retenue et à la coopération avec la FINUL pour éviter la possibilité de toute escalade. Il a également noté que « ces incidents sont des « manifestations claires » de la fragilité de la stabilité le long de la Ligne bleue ».

« Les deux parties ont répondu positivement à mes appels et ont travaillé en étroite collaboration avec la FINUL pour contenir la situation volatile, et je les en félicite », a déclaré Del Col. Il a ajouté : « Vos intentions d’éviter l’escalade étaient assez claires dans vos actions, et je demande que nous maintenions cette approche pour résoudre les problèmes liés à la Ligne bleue. »

Il a salué le rôle du « mécanisme de liaison et de coordination de la FINUL, qui a permis à la mission de travailler avec les parties pour suivre le statu quo ».

Il a souligné que cela « a permis à la FINUL et aux Forces armées libanaises de coordonner le déploiement dans les endroits où les incidents se sont produits, et a également permis à la FINUL de communiquer avec l’armée israélienne pour un cessez-le-feu et a facilité notre gestion de la situation en temps opportun.  »

Del Col a demandé « la pleine coopération des parties aux enquêtes en cours de la FINUL sur les incidents ».

Le communiqué indique que « les réunions tripartites se tiennent régulièrement sous les auspices de la FINUL depuis la fin de la guerre de 2006 dans le sud du Liban et constituent un mécanisme essentiel pour la gestion des conflits et l’instauration de la confiance ».