SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Firas Abyad met en garde contre les répercussions de l’absence de produits médicaux

Le directeur de l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri, Firas Abyad, a tweeté : « Le manque de clarté et les hésitations de la politique de subvention des produits médicaux ont conduit à une pénurie grave et sans précédent dans les hôpitaux, qui affecte désormais même les services médicaux de base. Si des solutions ne sont pas trouvées rapidement, les répercussions seront nombreuses et à différents niveaux. »

« Les patients souffrent plus que les autres », a ajouté M. Abyad. De telles pénuries affectent le volume des services et la qualité des soins, et peuvent également mettre en péril la sécurité des patients. La plupart des produits médicaux utilisés dans les hôpitaux sont importés, de sorte que le problème des pénuries est généralisé et touche tous les niveaux de soins. »

Il a estimé que « les médecins et les infirmières, qui ne sont pas en mesure, en raison de la pénurie, d’exercer leurs fonctions, deviennent frustrés et se retrouvent à devoir rendre des comptes dans des circonstances indépendantes de leur volonté », soulignant que « cette pression supplémentaire rend l’option du départ plus attrayante, et cette pénurie de travailleurs va exacerber le problème. »

Il a également souligné que « les hôpitaux, qui font face à des dépenses croissantes, résultant de l’augmentation du coût des équipements, de la diminution des revenus due à l’inflation et aux tarifs fixes, se trouvent au bord de l’effondrement financier. Pour l’instant, la solution consiste à demander aux patients de payer des montants supplémentaires pour combler ce manque », ajoutant : « Mais tout simplement, la plupart des patients n’ont pas l’argent ou n’y ont pas accès. Pendant ce temps, le problème continue de s’envenimer, sans solution en vue. Cela accroît la pénurie et rend les soins plus coûteux.