SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2021, Saturday |

FMI: Nos conditions au Liban ne sont pas plus dures que ce que nous voyons aujourd’hui !

Après sa rencontre avec le Premier ministre Najib Mikati, au Grand Sérail, le directeur exécutif du Fonds monétaire international et le représentant du Groupe arabe, Mahmoud Mohieldin, a noté que « nous avons discuté des questions liées à l’avenir de la coopération entre le Liban et le Fonds monétaire international. »

Il a expliqué que « ce qui a été discuté lors de la réunion d’aujourd’hui, après des discussions similaires avec le Président de la République, le Président du Parlement et le Gouverneur de la Banque du Liban, ce sont les priorités économiques nécessaires pour envoyer l’image aux experts du Fonds, outre les effets sociaux, humanitaires et économiques, en particulier après l’incident du port, ainsi que les effets négatifs de la pandémie de Corona. »

Mohieldin a exprimé son espoir que « le but de cette visite et de la tournée que je fais sera atteint. »

Concernant la date à laquelle le Liban commencera à récolter les fruits de ces négociations, il a expliqué que « le chef de la mission mandatée et les experts du Fonds, obtiennent les données et rapports nécessaires afin qu’ils puissent mener à bien leurs travaux, sur la base desquels ils préparent un rapport technique à présenter au gouvernement et à la Banque du Liban, qui comprendra les priorités requises et c’est la premiere etape. »

Il a expliqué que « la deuxième étape consiste pour le fonds à présenter le rapport, puis la troisième étape consiste avec l’envoi par le gouvernement d’une lettre au fonds. »

Quant à la date du début effectif des négociations, Mohieldin a souligné : « Nous espérons que cela sera fait avant le Nouvel An. »

Concernant les craintes de conditions difficiles imposées par le Fonds au Liban, il a déclaré: « En tant que représentant du Liban, et en faisant le suivi des conditions qui y sont imposées, je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de plus dur que ce que nous voyons aujourd’hui. »