SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Geagea : Gebran Bassil doit être renversé pour ces raisons

Le chef du parti des Forces libanaises, Samir Geagea, a confirmé que « certaines personnes pensent que Ghayath Yazbek se présente à Batroun dans le but de renverser Gebran Bassil, mais ce n’est pas vrai, non pas parce que nous ne voulons pas renverser Bassil, mais parce que les « Forces Libanaises » ont un candidat dans cette région, comme toutes les régions, et aussi Les Forces libanaises ont un projet vaste et bien défini. »

Il a poursuivi : « Les Forces Libanaises, depuis leur création, ont toujours mené des projets de sauvetage qui correspondent à l’époque dans laquelle nous vivons et aux problèmes dont nous souffrons, et c’est pour cette raison qu’ils ont dissous le parti « Forces libanaises » en 1994 alors qu’il avait un projet de sauvetage bien défini pour la phase de tutelle, alors ils nous ont mis en prison. Aujourd’hui aussi, nous réalisons un grand projet de sauvetage après l’état auquel le pays est arrivé, et pour le réaliser, nous avons besoin du plus grand nombre de députés. »

Geagea a ajouté : « Gebran Bassil doit tomber pour de nombreuses raisons et je vais énumérer les principales : pendant 12 années consécutives, il a « contrôlé » sur le ministère de l’Énergie et a fait obstacle à la formation de gouvernements pendant de nombreux mois afin d’obtenir le « ministère de l’Énergie », et le dernier exemple est la période de formation de ce gouvernement, malgré tout ce que le pays traverse, nous avons été témoins d’un grand problème dans la même question, car beaucoup, y compris des pays étrangers amis qui travaillent pour aider le Liban, comme la France, ont essayé d’arrêter le contrôle de Bassil et de son équipe au « ministère de l’énergie », parce que ces pays considèrent que tant que cette équipe contrôlera le ministère de l’énergie, il n’y aura pas d’énergie au Liban. Bassil contrôle le ministère de l’énergie par la force et par le soutien du « Hezbollah », en raison des services que Bassil fournit au Hezbollah à travers ce ministère, et ils ont formé avec ses alliés une grande force de pression qui empêche la formation de tout gouvernement à moins que le ministère de l’énergie soit donné à Gebran Bassil. »

Commentant la déclaration de Bassil, « nous venons pour travailler mais ils ne nous laissent pas », Geagea a dit : « Puisqu’ils « ne vous ont pas laissé travailler », pourquoi insistez-vous sur ce ministère ? Vous deviez, lorsque vous avez vu dans les six premiers mois de votre prise en charge du ministère, qu’ils ne vous permettaient pas de travailler correctement, l’abandonner et laisser la place à un autre parti pour y travailler, c’est-à-dire abandonner le ministère dès le premier moment, pas après 11 ans. »

Et il a ajouté : « Mais qui sont « ceux » qui ne le laissent pas travailler et quelle est la force majeure qui les a empêchés de travailler ? Surtout ces cinq dernières années, alors qu’ils ont la présidence et qu’ils ont une majorité parlementaire et ministérielle, et donc on ne comprend pas qui ne leur permet pas. Il a contrôlé le ministère de l’énergie pendant 11 ans et nous nous sommes retrouvés sans ministère et sans énergie et avec une perte sur le trésor public estimée entre 40 et 50 milliards de dollars, et face à cette réalité, nous voyons qu’il doit tomber aux élections législatives. »