SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Geagea : je refuse l’accession de Bassil ou Franjieh à la présidence

Le chef du parti « Forces libanaises », Samir Geagea, a confirmé que le Liban traverse des circonstances difficiles à tous les niveaux.

Dans une interview avec Al-Ahram, Geagea a souligné que le candidat des Forces libanaises est le député Michel Moawad, et qu’il est l’un des rares candidats à bénéficier de l’approbation et de l’acceptation régionales et internationales.

Il a révélé que le « Hezbollah » et ses alliés ne sont pas prêts à accepter à tout prix l’accession de Samir Geagea à la présidence.

Il a souligné l’absence de « veto » du bloc « Forces libanaises » et « République forte » sur l’élection du commandant de l’armée, le général Joseph Aoun, à la présidence de la république, à condition qu’un amendement à la constitution soit apporté.

Il a souhaité que le Premier ministre par intérim, Najib Mikati, soit précis dans l’exercice de ses pouvoirs et a exhorté le président du Parlement, Nabih Berri, à exercer ses fonctions et à intervenir pour empêcher les blocs parlementaires d’entraver les élections présidentielles.

Il a décrit le rôle de l’Égypte au Liban comme du sucre et de la douceur, et a déclaré : « C’est un sentiment général au Liban. L’Égypte n’hésite pas à aider le Liban à tout moment lorsque le port de Beyrouth explose et pendant la crise de Corona. Dans des conditions normales et anormales.  »

Quant à la relation avec le Royaume d’Arabie saoudite, il a souligné qu’elle est «très ancienne et a commencé avec le patriarcat maronite il y a des décennies.