SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Geagea: La dernière date à mémoriser est le 12 août!

Le chef du Parti des Forces libanaises, Samir Geagea, a déclaré à l’issue de la réunion du bloc République forte : la criminalité. »

Geagea a déclaré: Il y a une tentative d’entraver l’enquête sur une explosion.

Il a ajouté: « Nous avons soumis une pétition parlementaire à Berri, afin de tenir une session parlementaire pour statuer sur la demande de l’enquêteur judiciaire de lever les immunités de certains députés, et nous avons été surpris par l’appel à une session du Parlement demain, selon l’article 22, de ne pas se prononcer sur la demande de l’enquêteur judiciaire, mais de se prononcer sur une requête illégale signée par certains députés, et de porter l’enquête à un autre endroit.  »

Il a ajouté: « La pétition parlementaire entrave directement l’enquête judiciaire, et Berri n’a pas le droit de convoquer une session pour examiner une pétition parlementaire après que l’enquêteur judiciaire a demandé la levée des immunités.  »

Et s’il a indiqué que « je n’ai pas vu une majorité parlementaire tromper ainsi son peuple », et si certains députés ont signé une pétition, cela ne veut pas dire qu’elle est devenue légale.

Et il a annoncé que « le bloc républicain fort boycottera la session de demain, et j’appelle les députés libres de tous les blocs à se joindre à nous et à boycotter la session de demain, et si la session a lieu, ce sera une honte ».