SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Geagea: Les spécifications du président du Parlement ne s’appliquent pas au président Nabih Berri

Le chef du parti « Forces libanaises », Samir Geagea, a annoncé que « le résultat des élections était retentissant, c’est-à-dire la perte du « Hezbollah » et du « Cours patriotique libre » de la dualité ».

Soulignant que « le secrétaire général du parti, Sayyed Hassan Nasrallah, a estimé dans son discours d’hier qu’il n’y a pas de majorité, alors que la vérité est que les blocs issus des élections se sont entendus au moins sur les principaux points de base, à savoir la souveraineté, la présence d’armes à l’extérieur de l’armée libanaise et la question de la corruption ».

Et il a déclaré dans son discours à l’issue d’une réunion du bloc «République forte»: «Le courant de mensonges, de distorsion et de tromperie vous fait entrer dans des affaires pour clarifier le plus grand bloc au Parlement ».

Il a ajouté:« Nous sommes le plus grand bloc du conseil, et nous assumerons notre responsabilité sur cette base ».

Il a poursuivi:« Il s’est avéré que nous devons expliquer aux gens que notre bloc est de 19 et ils sont de 18 avec Muhammad Yahya, et ceux qui ont empêché le « courant » de fonctionner, « coupez-le » avec eux et leurs listes dans tous du Liban et lui donna Salim Aoun, Samer Al-Toum et Edgar Traboulsi.

Geagea s’est adressé aux élus en disant:« À partir de dimanche prochain, nous sommes tous devenus responsables, et la responsabilité ne peut être éludée ».

Elle a souligné que:« les forces ont un cahier des charges très clair pour le président de la Chambre des représentants qui ne s’applique pas au président Nabih Berri, et pour tout candidat sérieux de s’engager à mettre en œuvre le système interne du parlement à la lettre et par vote électronique.

Et en ne fermant le conseil en aucune circonstance et en travaillant pour rendre toute la décision stratégique au gouvernement, nous ne voterons donc pas pour Berri ».

Il a souligné que:« les choses ne sont pas personnelles avec Berri, mais son positionnement politique est complètement différent de notre projet, et nous verrons qui va avec notre projet et le cahier des charges que j’ai présenté ».

Geagea a souligné que l’élu, Ghassan Hasbani, a toutes les spécifications qui lui donnent le droit d’être à la tête du parlement, mais nous sommes ouverts à prendre et à répondre, et nous ne transigeons jamais sur le projet politique.

Il a déclaré:« Nous avons toujours dit qu’il n’y a pas de salut sans élections parlementaires parce que la majorité actuelle « ne vient pas de nous », et je souhaite que chaque citoyen réfléchisse attentivement à ce qui s’est passé pour apporter le changement requis.

Il a souligné que:« la responsabilité du Liban nous incombe en tant que Libanais et non à l’extérieur, et à la fin nous avons atteint le changement requis par les élections ».

Geagea a remercié les forces de sécurité, en particulier l’armée et les forces de sécurité, pour leur déploiement sur tous les territoires libanais pendant le processus électoral, sauf à Baalbek-Hermel.

Il a souligné qu’:« il n’était pas facile que les élections se déroulent de la manière dont elles se sont déroulées dans la situation difficile dans laquelle nous vivons, et certains membres du personnel du ministère des Affaires étrangères ont tenté d’entraver le vote des expatriés et ont agi de manière partisane étroite ».

Il a estimé que:« les comportements qui ont eu lieu à Baalbek-Hermel sont inacceptables, notamment en ce qui concerne l’expulsion de délégués devant les forces de sécurité.

Malgré cela, une percée a été faite, qui aurait pu être plus importante si le processus électoral s’était bien déroulé ».