SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Geagea souligne un problème concernant la Commission de supervision des élections

Le chef du parti des « Forces libanaises », Samir Geagea, a déclaré dans un communiqué :

« Avec les comités mixtes qui se réunissent aujourd’hui pour discuter de certains détails techniques de la loi électorale en vue des prochaines élections, je voudrais particulièrement attirer l’attention du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur sur le fait que l’organe de supervision des élections doit être formé six mois avant la date des élections, et que cet organe est dirigé par un juge à la retraite choisi par le Conseil des ministres. Parmi les trois noms proposés par le Conseil supérieur de la magistrature, mais le problème sur ce point précis est que le Conseil supérieur de la magistrature est incomplet en raison du départ d’un certain nombre de ses membres en raison de l’atteinte de l’âge de la retraite. »

Et il a ajouté : « Il faut donc, et très rapidement, que le Conseil des ministres prenne un décret pour compléter le Conseil supérieur de la magistrature, pour que ce dernier propose ensuite trois noms de juges à la retraite au Conseil des ministres, afin que celui-ci puisse à son tour former la Commission supérieure chargée de superviser les élections. »