SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Gemayel : Les Libanais sont les otages du Hezbollah

Le chef du parti Kataeb libanais, Samy Gemayel, a confirmé dans une interview à CNN que les événements qui se sont déroulés hier dans la région de Tayouneh ne sont pas les premiers d’un genre où la violence est utilisée.

Il a déclaré : « Il est connu que le Hezbollah est une milice qui combat en Syrie et dans d’autres endroits de la région, qu’elle est commandée par l’Iran et qu’elle met en œuvre son programme au Liban, et cette situation dure depuis des années, et le peuple libanais en a assez, et ce qui s’est passé hier était une réaction aux menaces constantes et à l’utilisation de la violence par le Hezbollah. »

Et Gemayel a appelé le commandant de l’armée à se débarrasser de toutes les armes qui se trouvent en dehors du cadre de la légitimité, en disant : « lorsqu’il y a une milice armée qui menace quotidiennement et détruit l’état de droit et entrave notre droit de recourir à la justice et d’atteindre la vérité, cela signifie qu’elle détruit notre droit de vivre dans un état qui garantit nos droits. »

Aussi, il a accusé le Hezbollah de prendre les Libanais en otage, considérant que certaines personnes ont décidé de faire face à ces menaces et provocations constantes, soulignant que ce qui s’est passé hier est malheureux et nous ne voulons pas que cela se répète, confirmant que la seule façon de prévenir de tels incidents, est que l’armée étende son autorité sur toutes les régions libanaises, assiège toutes les armes et rétablisse la stabilité.

Enfin, Gemayel a ajouté : « Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, déclare ouvertement que son parti fait partie de l’axe armé iranien dans la région, et il en va de même en Irak et en Syrie, où les alliés de l’Iran mettent en œuvre ses plans. Malheureusement, le Hezbollah utilise des citoyens libanais pour mener des guerres qui n’ont rien à voir avec l’intérêt du Liban ».