SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

George Nader : Hezbollah est le « maestro » du jeu

Le général à la retraite George Nader s’est interrogé sur la scène des manifestations auxquelles les partis au pouvoir ont participé aujourd’hui : « Comment les autorités manifestent-elles ? Et contre qui ? Contre le peuple ? », décrivant ce qui se passe comme une « blague », ajoutant : « Ils essaient de nous convaincre qu’ils prétendent améliorer les conditions économiques, de vie et sociales… alors qu’ils sont les plus affamés et les plus pauvres de la population.

Et si les partisans du parti, en particulier le Mouvement patriotique libre, sont descendus dans la rue afin d’interdire tout retour possible des révolutionnaires à celui-ci, en raison de la confusion et de l’anxiété qui contrôlent l’autorité et le « Hezbollah », a déclaré Nader dans une interview avec le « Centre Central ». S’ils étaient d’accord, ils mangeaient la récolte. Et s’ils ne sont pas d’accord, ils détruisent les récoltes », considérant que « ce qui s’est passé n’est rien de plus qu’une lutte entre les partis au pouvoir sur le butin, les quotas et ce qu’ils appellent les pouvoirs. Ils diffèrent sur les quotas et provoquent le peuple en prétendant qu’ils défendent des positions et des pouvoirs et jouent sur les tendances sectaires. C’est juste un message qu’ils existent et que leur rue existe, et pour essayer d’avertir de ne pas essayer de jouer avec le feu, et en même temps ils veulent s’envoyer des messages entre eux.

Il a vu que Hezbollah est le « maestro » du jeu, car c’est un allié de tous les partis et en même temps tous sont des adversaires, et leur désaccord ne va pas au-delà de ce qui s’est passé aujourd’hui parce que le parti a la capacité de contrôler disputes puisque le pouvoir est sous son emprise. »

Il continu: » Il est le premier a gagner si on assiste a l’effondrement puisqu’il cherche a un contrôle complet, et pense qu’il peut y parvenir à la lumière d’un état d’effondrement complet car il possède les forces financières et armées, mais par contre, il ne pourra pas atteindre son objectif but. »

Nader a conclu : « Ce qui s’est passé dans la rue ne represante pas du tout les groupes révolutionnaires. Nous préparons aussi les élections législatives, nous y travaillons de manière professionnelle, et nous comptons sur elles, car il n’y a de changement que par la Chambre des représentants, et La rue change un gouvernement comme elle change un système.

    la source :
  • Almarkazia