SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Ghassan Al-Amin: les pharmacies vers des fermetures forcées

Le president de l’Ordre des pharmaciens du Liban, Ghassan Al-Amin, a expliqué que « le secteur pharmaceutique se dirige vers la fermeture forcée et la grève, comme une carte de pression sur les fonctionnaires », estimant qu’il est nécessaire d’élaborer un plan pour faire face à l’étape actuelle.
Il a souligné dans un communiqué que « certaines pharmacies vont mettre en place l’arrêt forcé, car la loi interdit au pharmacien de faire une grève », expliquant que la grève ne donne pas de résultat, et que cet arrêt est un cri.
Il a souligné que « les pharmacies vont inévitablement s’orienter vers la fermeture forcée au vu la rareté des médicaments ».

Al-Amin a indiqué que la communication se poursuit avec le ministère de la Santé publique, notant que la Banque du Liban a promis de distribuer des médicaments aux pharmacies d’une valeur de 200 millions de dollars, au cours de cette semaine », notant la nécessité de modifier le mécanisme qui oblige l’importateur à obtenir l’approbation préalable de la Banque du Liban avant de livrer les médicaments.