SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Ghassan Hasbani: les solutions proposées sont « limitées dans leur effet et dans le temps »

L’ancien vice-Premier ministre Ghassan Hasbani a souligné que la crise dans le secteur de la santé n’est pas simple, ni un produit de l’heure, et elle s’accumule depuis des mois, ajoutant: »Personne ne travaille sur une solution globale à la crise de médicaments et les solutions proposées aujourd’hui, sont limitées dans leur effet et dans le temps. »

Dans une interview avec « MTV », il a expliqué que le principal problème aujourd’hui est le manque de rationalisation des subventions des médicaments, car nous avons 400 médicaments de base, alors qu’il y a plus de 5 000 types de médicaments qui sont subventionnés, soulignant que si la rationalisation n’est pas faite , la crise va continuer.

Hasbani a dit que « le principal responsable de trouver une solution est le ministre de la Santé. L’importateur, suit les décisions du ministère et ses procédures réglementaires et le pharmacien, a aussi le droit de revendiquer ses droits, et le ministère se préoccupe de réglementer ces droits. »

Il a poursuivi: »Premièrement, l’industrie locale et les matières premières dont elle a besoin doivent être subventionnées. Deuxièmement, la marque de médicament la moins chère qui n’est pas fabriquée localement doit être subventionnée. Quant aux articles non pris en charge – afin de ne pas être arreter sur le marché et laisser le choix à ceux qui souhaitent les obtenir il faut adopté un mécanisme de tarification mobile lié au taux. »

Hasbani a conclu: » De cette manière, le ministère de la Santé organisera le secteur et sans l’absence de medicament, les importateurs continueront leur travail et l’industrie locale s’épanouira.Il faut pas plus d’une semaine pour prendre ces mesures, et nous avons soumis une proposition à cet égard depuis a des mois. »