SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

Hajjar à SBI: La carte de financement est suspendue dans l’attente d’un financement de la Banque mondiale

Le ministre des Affaires sociales, Hector Hajjar, a révélé dans une interview accordée à Sawt Beirut International que la carte de financement est suspendue dans l’attente d’un financement de la Banque mondiale, qui a stipulé de donner de l’argent pour la mise en œuvre du plan de relance économique par le gouvernement libanais en plus du plan d’électricité, expliquant que le ministère des Affaires a fait ce qui est exigé de lui.

La programmation a été complétée et enregistrée sur la plateforme préparée par le Ministère des affaires.

Hajjar a déclaré que le programme de cartes de financement cible les personnes qui étaient aisées et qui ont perdu leur potentiel en raison de l’effondrement de la valeur de la monnaie nationale et de la détention d’argent dans les banques, notant que ce programme
Il cible près de 300 000 familles.

Hajjar a déclaré qu’un réseau de soutien composé de deux programmes Aman et le programme de la carte de financement, soulignant qu’il a lancé le programme, la plate-forme et la programmation pour les deux programmes où il a commencé à s’inscrire pour bénéficier des programmes en décembre et janvier et a commencé à payer en mars dernier pour un programme de sécurité soulignant que jusqu’à présent l’aide a été versée à 62 000 familles, expliquant que ce programme cible les plus pauvres et a visité 130 000 familles, soulignant que les visites se poursuivent jusqu’à l’arrivée pour visiter 200 000 familles .
Hajjar a également souligné un programme redif préparé par le ministère des Affaires, un programme pour les plus pauvres qui bénéficie à 30 000 familles, notant qu’il a amélioré les conditions et les visites et que 67 000 familles en ont bénéficié jusqu’à présent jusqu’à ce que nous atteignions 75 000 familles à la fin du mois de juillet.

Hajjar a déclaré que le ministère des Affaires sociales poursuivrait les projets tant que les fonds et les possibilités seraient disponibles.

Il a expliqué qu’entre 125 $ et 145 $ sont transférés à la famille par mois et versés dans le cadre d’un programme de sécurité à partir du 1er au 1er janvier 2022 sur une période d’un an.

Hajjar a déclaré que l’argent devait être versé aux bénéficiaires en lires libanaises dans les programmes Aman et la carte mais que le paiement de la livre libanaise au dollar avait été converti pour maintenir autant que possible la valeur de l’argent en raison du taux de change élevé du dollar.

Il a souligné la nécessité de former un gouvernement le plus rapidement possible pour approuver le plan de redressement, le budget et la recherche sur la situation des personnes, en particulier économiques et de vie, d’autant plus que nous sommes sur le point de nous inscrire dans les écoles, soulignant une catastrophe au sujet des associations traitant des handicapés et des personnes ayant des besoins spéciaux.

    la source :
  • Sawt Beirut International