SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Hamad Hassan: Nous sommes tous responsables de la santé du patient

Le Ministre de la santé publique du Gouvernement intérimaire, Hamad Hassan, a confirmé que « c’est au Ministère, à la Banque du Liban et à toutes les entreprises et secteurs de la santé de veiller à la santé des patients, chacun sur son site de responsabilité », en soulignant qu’ « il faut un suivi, une décision transparente et un courageuse de la part de tous ».

Le Ministre Hasan a déclaré, lors d’une campagne de descentes dans trois entrepôts d’articles médicaux, de réactifs de laboratoire et de virus dans le cadre de l’enquête, de la poursuite et de la vérification, qu’il y avait des reçus en dollars, qu’une enquête devait être menée pour déterminer la cause de cette opération et si des récépissés de marchandises étaient ou non subventionnés.

Il dit apres observation: «la première observation évidente de l’échantillon était que les marchandises stockées étaient suffisantes pour trois mois et plus et qu’une partie de l’équipement pouvait suffire pour une période plus courte selon les responsables des entrepôts, mais qu’en conséquence, il y avait une quantité importante de matériel».

Souhaitant que les propriétaires des entrepôts répondent à la stratégie du Ministère de la santé publique et qu’ils paient des stocks subventionnés, car c’est un droit pour les citoyens, il a annoncé qu’une équipe du Ministère de la santé publique s’efforcerait de recueillir les reçus des entreprises et de les comparer aux reçus reçus des hôpitaux, et, pour assurer l’équité de la décision à prendre, de se mettre en rapport avec la Banque du Liban pour déterminer les factures d’appui.

Il met l’accent sur « la livraison des biens manquants à ceux qui en ont besoin, en particulier les produits de la télémédecine, qui doivent être directement sécurisés même sans attendre la confirmation de leur soutien. »

En réponse à une question, il a été annoncé que << le Procureur général des Finances a arrêté le propriétaire d'une société qui avait fait l'objet d'une perquisition et que la décision sera rendue par le tribunal pour que le citoyen sache que l'affaire est suivie à tous les niveaux officiels >>. Il a expliqué que <>. En revanche, il a affirmé que <>.

Il a conclu en remerciant « les citoyens, les hôpitaux et les entreprises qui communiquent avec son bureau pour signaler des irrégularités et les violations présumées » .