SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Hamadeh : l’Arabie Saoudite est le principal soutien du Liban depuis le début de la guerre civile

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le député Marwan Hamadeh, membre du « Rassemblement démocratique », a affirmé qu’ « au début d’une saison touristique prometteuse, les responsables libanais sont sous le coup de l’hostilité verbale continue du Hezbollah à l’encontre du Royaume d’Arabie saoudite, ce qui est cohérent avec son agression et son intervention en Syrie, au Yémen et en Irak ».

Hamadeh a critiqué ici la description par l’un des dirigeants du Hezbollah de l’ambassadeur du Royaume saoudien, Walid Al-Bukhari, comme « l’ambassadeur de la sédition », dénonçant de telles affirmations contre un « diplomate distingué, éduqué et éminent qui rencontre tous les spectres de la société libanaise. »

« Le pays de cet ambassadeur, qui a été le principal soutien du Liban depuis le début de la guerre civile jusqu’à aujourd’hui, aux niveaux financier, de la reconstruction et du développement, et qui a aidé à plusieurs reprises à sa reconstruction, notamment dans la banlieue sud (Al-Dahiyeh Al-Janoubiyeh) après l’agression de juillet 2006, est-il un état de sédition ? » s’est interrogé Hamadé.

« L’Arabie saoudite, qui accueille la plus grande communauté d’expatriés libanais, sans aucune discrimination, est-elle un état de sédition ? Riyad, qui a donné lieu à l’Accord de Taëf par le biais d’un consensus arabo-international et qui a permis de mettre un terme à la guerre civile libanaise, est-il un État de sédition ? » a-t-il poursuivi.

Hamadeh a vivement dénoncé ces affirmations sans fondement du Hezbollah, en déclarant : « Les Libanais ont-ils oublié l’assassinat du Premier ministre martyr Rafic Hariri et de ses compagnons, en plus de tous les assassinats qui ont eu lieu avant et après… jusqu’au 7 mai… ? ». « Tout cela n’est-il pas de la sédition ? ! » s’est-il exclamé.

    la source :
  • NNA