SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Hariri a-t-il décidé de ne pas se présenter aux prochaines élections législatives ?

Des sources bien informées ont révélé à Sawt Beirut International que le Premier ministre Saad Hariri a informé les députés qu’il a rencontrés de son refus de se présenter aux prochaines élections législatives. Des informations privées indiquent que Hariri a dit aux députés du Futur que si certains d’entre eux veulent se présenter aux élections, ils doivent le faire à titre personnel et ne pas représenter le Courant du Futur.

Selon les sources, une série de réunions auront lieu aujourd’hui et demain. Les données indiquent qu’une réunion des anciens premiers ministres aura lieu ce soir. Les informations privées de Sawt Beirut International confirment également que le bureau politique de Courant du Futur rencontrera demain le Premier ministre Hariri, qui annoncera sa position lundi prochain.

Dans une interview exclusive accordée à Sawt Beirut International, l’analyste politique Youssef Diab a déclaré que si la révolution ou le mouvement populaire veut remporter les élections, ils doivent unir leurs rangs et leur discours.

Il a ajouté que je ne vois pas jusqu’à présent de candidats qui soient capables de convaincre les gens par leur discours. Il a souligné que la secte la plus touchée par la sortie du Premier ministre Hariri de la vie politique est la secte sunnite connue pour sa modération, et qui est la plus grande secte du pays. Il a déclaré que tous ceux qui étaient alliés au Premier ministre Hariri sont affectés par son absence de la scène politique, notant que le Hezbollah maintiendra sa présence populaire, et que le Courant patriotique libre peut perdre quelques députés, mais restera la plus grande force chrétienne, et que les « Forces libanaises » et le Parti « socialiste progressiste » sont dans un état de confusion après la décision du Premier ministre Saad Hariri.

Quant au Courant du Futur, il ne se présentera pas aux élections et comptera sur ses députés pour mobiliser une base populaire. Il a ajouté que les expériences passées des députés de courant du Futur ou des représentants du 14 mars n’étaient pas encourageantes devant le peuple.

Il a estimé que « la maison de Rafic Hariri » est celle qui porte la bannière de la communauté sunnite jusqu’à nouvel ordre, soulignant que nous sommes dans une phase d’anticipation au niveau populaire et au niveau des personnalités sunnites.

Il a également révélé à Sawt Beirut International qu’il y a trois dossiers importants après les prochaines élections parlementaires, le premier, l’audit juri-comptable, et le second, le dossier du port et du juge Bitar. Quant au troisième dosiier, il tournera autour du prochain premier ministre et de la manière dont la communauté internationale et arabe le traitera.

    la source :
  • Sawt Beirut International