SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Haroun: une catastrophe sanitaire en deux semaines

Le président du Syndicat des propriétaires d’hôpitaux privés, Suleiman Haroun, a indiqué que « le tarif actuel oblige les hôpitaux à facturer au patient les différences, qui sont devenues exorbitantes, et j’avais prévenu précédemment que l’hospitalisation ne serait que pour les riches ».

Il a déclaré lors d’une interview à la radio: « Nous nous dirigeont vers une catastrophe sanitaire d’ici deux semaines si la subvention au carburant est levée, et même les riches ne pourront pas s’en remettre, et il a été signalé que l’importation de fournitures médicales s’est arrêtée ».