SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Hassan a fait un raid sur un entrepôt de matériel médical dans le barrage de Bouchrieh, et voici ce qu’il a saisi !

Le ministre de la Santé publique du gouvernement intérimaire, le Dr Hamad Hassan, a fait une descente dans un entrepôt de matériel médical pour l’orthopédie dans la zone du barrage d’Al-Bushrieh, et a surpris une manipulation des prix du matériel subventionné par une grande différence qui a dépassé les 1500 pour cent », ce qui a été démenti par le propriétaire de l’entrepôt, qui a confirmé qu’il « se conforme à la tarification du Caisse nationale de sécurité sociale en livres libanaises ».

Hassan a expliqué qu’il « suivra l’affaire avec le département de la sécurité », et a déclaré : « Il est inacceptable que ce qui devrait être à 27 dollars ait été facturé 509 dollars, et ce qui devrait être à 49 dollars ait été facturé 526 », soulignant que « cette question sera transmise au ministère public financier parce que ce qui se passe n’est pas légitime et c’est du vol et non du profit, et nous devons révéler qui est le coupable contre le citoyen, est-ce le propriétaire de l’entrepôt ou de l’hôpital, et il doit être tenu responsable parce que le citoyen n’est pas une marchandise mais une âme. »

Il a ajouté : « Je dis au citoyen libanais, aux autorités judiciaires compétentes et au ministère public que ce vol, ces prix scandaleux et ce profit de 1500 pour cent ne sont pas autorisés au Liban à la lumière des circonstances dans lesquelles nous vivons, c’est inacceptable, et le pouvoir judiciaire doit mettre la main sur cette question et procéder à une enquête approfondie depuis la date du début du soutien. Il est clair pour le public que le propriétaire de l’entrepôt et l’hôpital conspirent contre la santé du patient, et cela sera confirmé et révélé par le pouvoir judiciaire. »