SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2021, Monday |

Hassan: La carte médicaments est un exploit

Le ministre de la Santé publique du gouvernement intérimaire, le Dr Hamad Hassan, a estimé dans une interview télévisée que « la carte médicaments est un exploit dans tous les sens du terme ».

Il a souligné que l’échec à obtenir cette carte entraîne la perte d’une grande partie de l’effort du ministère de la Santé, car il est nécessaire de surveiller électroniquement le médicament.

Et l’importance de la carte est qu’elle est fournie gratuitement.  »

Il a souligné que de nombreux organismes internationaux et organisations gouvernementales de soutien peuvent investir dans des dons si ce système de suivi existe, à la lumière de ces crises.

Il a parlé d’avoir reçu la première offre, c’est-à-dire d’avoir une carte de crédit d’un montant de cent dollars pour la carte-médicaments, et le citoyen peut la payer plus tard sans intérêt.

Il contrôle ensuite la facture des médicaments, prévient l’usage injustifié de médicaments et prend en compte les exigences de notre système de santé libanais.  »

Le ministre Hassan a ajouté : « Depuis trois semaines, des travaux sont en cours sur l’accord et la collecte d’éléments et d’informations, qui resteront la propriété exclusive du ministère libanais de la Santé.

Tout au long de cette période de collecte, les informations partagées par les sociétés pharmaceutiques internationales qui fabriquent le médicament avec ces informations que le ministère de la Santé publique collecte avec les données, et bien sûr, ce sujet a des objectifs scientifiques et de recherche pour lutter contre les monopoles et autres.

Il a également indiqué qu’un appel avait été passé au chef du gouvernement intérimaire, Hassan Diab, et qu’ils avaient discuté de la possibilité d’utiliser cette carte médicaments dans d’autres services et ministères.  »

Il considère que l’entreprise est sérieuse et que l’accord est sérieux.