SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Hochstein arrive à Beyrouth et Mikati espère achever le processus de démarcation

Le médiateur américain, Amos Hochstein, arrive à Beyrouth jeudi 8 septembre dans l’après-midi et devrait apporter avec lui des réponses sur l’ensemble du dossier.

Des sources complémentaires ont indiqué via le journal électronique « al-Anbaa » que « la question de la démarcation de la frontière n’est pas aussi simple que ce que certains disent, et que ceux qui ont parié sur la signature de l’accord de démarcation au cours de ce mois pourraient être surpris par le report de la décision au mois prochain pour des raisons logistiques et politiques. Mais la question a fait un grand pas vers la reconnaissance de sa mise en œuvre, sur la base d’un désir commun européen et américain, ainsi que par rapport au Liban et à Israël. »

Mais la question la plus importante demeure : l’accord de démarcation de la frontière sera-t-il signé pendant le mandat actuel, ou le moment ne sera-t-il pas approprié ?

Pour sa part, An-Nahar a indiqué qu’à la veille de l’arrivée de Hochstein au Liban, des informations indiquent que le président Najib Mikati espère achever le processus de démarcation des frontières maritimes entre le Liban et Israël avant la fin du mandat du président « Michel Aoun », et il n’est pas vrai que le gouvernement ne veut pas parvenir à l’accord pétrolier attendu et finaliser le dossier de la démarcation des frontières maritimes au sud avec Israël.

L’achèvement de la démarcation est une question importante pour l’économie libanaise, compte tenu des répercussions positives que ce domaine a sur le Liban, surtout dans les circonstances actuelles vécues par le peuple libanais.