SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Hochstein: nous ne croyons pas à la normalisation avec Al-Assad et le Liban se soutenir

L’envoyé américain pour la démarcation de la frontière maritime entre le Liban et Israël, Amos Hochstein, a confirmé que de bons progrès ont été réalisés concernant la crise de l’électricité et l’accord de gaz avec l’Égypte.

Dans une interview avec « LBCI » sur la crise de l’électricité au Liban et l’accord avec l’Égypte, il a déclaré : « Je pense que nous faisons de bons progrès pour parvenir à un accord avec la Banque mondiale et faciliter le financement des achats de gaz », exprimant l’espoir qu’ « en quelques semaines, nous pouvons le faire. »

Il a ajouté que « les sanctions imposées à la Syrie sont toujours en place, et nous ne croyons pas à la normalisation avec le président syrien Bachar al-Assad, mais pour obtenir du gaz, l’Egypte doit passer depuis quelque part, et la Syrie est la seule option . »

Il a souligné que « nous devons voir quelque chose de réussi et adopter les réformes nécessaires et être sérieux, puis nous pourrons travailler à élargir le travail pour inclure l’accord d’électricité jordanien et peut-être augmenter la quantité de gaz ».

Il a estimé que « le Liban devrait faire attention aux ressources naturelles dont il bénéficie, comme l’énergie éolienne et solaire, mais nous devons commencer quelque part et la communauté internationale se rassemble pour soutenir le Liban, mais le Liban doit aussi se soutenir ».

Concernant le dossier de la démarcation des frontières et des négociations entre le Liban et Israël, il a déclaré: « Je pense que nous sommes en train de combler les lacunes pour parvenir à un accord ».