SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2022, Tuesday |

Hochstein sur l’accord de démarcation : Les deux parties n’ont pas obtenu tout ce qu’elles voulaient

Le médiateur américain pour la démarcation de la frontière maritime entre le Liban et Israël, Amos Hochstein, a indiqué que « l’accord maritime entre les deux parties est bénéfique pour la sécurité d’Israël. »

Il a ajouté, dans des déclarations à la chaîne israélienne 13, rapportées par Russia Today, « Israël n’a pas obtenu tout ce qu’il voulait, et le Liban n’a pas obtenu tout ce qu’il voulait. C’est ainsi que se déroulent habituellement les négociations », ajoutant : « Ce sont des négociations qui ont duré près de 11 ans, et j’ai décidé de changer l’équation. Nous avons changé la conversation pour que tout le monde en sorte victorieux. »

Il a souligné qu’ « Israël veut sa part économique, bien sûr, mais il veut vraiment la stabilité en Méditerranée », et a estimé que « la domination d’Israël sur la Méditerranée est le résultat de son énorme succès dans l’exploitation d’une telle quantité de gaz naturel », notant que « la ligne de protection n’était pas la frontière officielle entre Israël et le Liban, et maintenant le Liban a accepté de la reconnaître comme une situation normale entre lui et Israël, ce qui permet à Israël de patrouiller le long de cette ligne et la possibilité de la surveiller. C’est une excellente chose pour Israël ».

Concernant l’impact des menaces du Hezbollah sur les négociations maritimes, Hochstein a déclaré : « Israël m’a clairement fait comprendre qu’il n’y aura pas de négociations sous la menace. »

Faisant référence aux critiques d’Israël sur le timing de l’accord juste avant les élections, Hochstein a commenté : « Nous avions une période critique, si nous avions attendu, l’accord n’aurait pas été conclu. »