SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Il n’y a pas de place pour le Liban dans les priorités des grands pays !

Contrairement à l’affirmation promue par certains dans le pays selon laquelle le dossier libanais et ses droits sont une priorité pour la communauté internationale, les rapports diplomatiques reçus des missions à l’étranger auprès des hauts fonctionnaires, couplés aux lectures politiques provenant de différentes directions, permettent de constater que le Liban a historiquement joui d’une position d’importance parmi ses amis pendant de nombreuses années. Cependant, dans les circonstances qui se sont développées dans ce pays ces dernières années, ainsi que les conditions internationales actuelles, il n’a pas de place pour le Liban dans les priorités des grands pays, à l’exception de quelques efforts amicaux faits par Paris de temps en temps, pour réaliser des percées au Liban, qu’elles soient liées à la crise économique et financière, ou liées aux événements politiques, mais sans atteindre des résultats réalisables pour les Libanais et satisfaisants pour l’administration française.

Selon ces rapports, qu’un haut fonctionnaire a présentés à Al-Joumhouria, rien n’indique que le Liban se soit hissé au rang de priorité parmi les grands pays dans un avenir prévisible. La situation ukrainienne et ses répercussions, ainsi que la manière de la contenir et de ne pas l’étendre à ce qui est plus dangereux que le statu quo, constituent la préoccupation de ces pays, et la cause d’inquiétude pour le globe entier quant à son glissement vers l’abîme qui menace la carte du monde.

    la source :
  • Al joumhouria