SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Dispositions pour les « militaires » sur les personnes accusées de travail, dont l’une vit en Australie depuis 50 ans!

Aujourd’hui, la Cour militaire permanente, dirigée par le général de brigade Mounir Shehadeh, a rendu trois jugements contre ceux qui traitent avec l’ennemi israélien.

Le premier jugement a condamné Jamal Ahmed Rifi, un médecin résidant en Australie, à dix ans de prison avec travaux forcés, pour crime de normalisation avec Israël.

La deuxième décision a imposé une peine de cinq ans de travaux forcés contre Amin Muhammad Marei Beydoun (qui détient la nationalité américaine) pour le crime de traiter avec l’ennemi israélien, et il a été arrêté en juillet dernier par la sécurité publique à l’aéroport de Beyrouth.

Quant à la troisième phrase, elle a été écrite contre Marc Charbel Tanios, avec le délit de communication avec l’ennemi israélien, d’échange de mails avec lui, et l’a condamné à deux ans de prison avec travaux forcés.