SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 October 2021, Monday |

Il y a un intérêt français pour aider à reconstruire le port de Beyrouth

Le ministre des Travaux publics et des Transports du gouvernement intérimaire, Michel Najjar, a reçu cet après-midi une délégation française qui comprenait des représentants d’entreprises françaises TASK FORCE DELEGATION dirigée par GERARD WOLF concernées par les infrastructures, les affaires portuaires, les transports et l’énergie.

A l’issue de la rencontre, le ministre Najjar a déclaré : « TASK FORCE est le plus grand groupe d’entreprises françaises de renom dans le monde, au Moyen-Orient et au Liban », remerciant l’Etat et les entreprises françaises pour leur « intérêt pour le Liban avant et après le port de Beyrouth, et leur intérêt pour tout ce qui touche à tous les secteurs liés aux ports, à l’aéroport, à l’énergie, aux transports et à la construction.

Il a été convenu de former des groupes de travail avec la Task Force, qui travaille dans tous les secteurs pour développer des propositions de domaines de coopération avec le ministère.

Il a ajouté: « Le gouvernement actuel est un gouvernement intérimaire, et donc nous préparons les choses pour gagner du temps pour le prochain gouvernement, qui sera responsable des décisions et des projets de suivi. »

Alf Gérard

A son tour, Gérard a indiqué qu' »il y a dix entreprises privées présentes à la réunion d’aujourd’hui », et qui, exprimant sa volonté de « coopérer avec le Liban et d’apporter toute l’aide nécessaire à tous les secteurs, et elles sont prêtes à soutenir tout ce qui est nécessaire »,en espérant de  » résoudre tous les problèmes dont souffre le Liban. »

Il a souligné que « le moment n’est pas de prendre une décision, comme l’a dit le ministre, mais ce que nous faisons maintenant, c’est préparer le travail de demain, et quand la décision sera prise, nous sommes prêts à travailler ensemble pour trouver des solutions pour le peuple libanais. »

« Ensemble, nous pouvons construire un avenir meilleur », a-t-il ajouté.