SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

Imad Wakim à « Sawt Beirut International »: Nous devons affronter catégoriquement l’hégémonie du « Hezbollah »

Jinane Cheaib

Avant que le feu diplomatique allumé par les déclarations du ministre libanais de l’Information George Kordahi ne s’apaise entre le Liban d’une part et les pays du Golfe d’autre part, le ministre des Affaires étrangères Abdullah Bou Habib a encore accru la tension, à travers une déclaration aujourd’hui de la Russie.

Commentant sa déclaration, le représentant Imad Wakim a confirmé, lors d’un appel avec « Sawt Beirut International », qu’« il existe un projet intégré mené par le Hezbollah, qui vise à séparer le Liban de son environnement arabe et à le placer sous occupation iranienne.

De plus, la déclaration du ministre des Affaires étrangères, concernant le Hezbollah, n’est qu’une déclaration personnelle et ne représente pas le Liban et son peuple.  »

Wakim a souligné que « le Hezbollah mène une guerre au Yémen par médiation, ou directement, et ne se soucie pas des intérêts des Libanais dans le Golfe, ce qui en fait le plus grand obstacle à la composante libanaise et à son identité ».

Et il a poursuivi: « Le Liban est un État détourné par le Hezbollah, et il n’y a pas de retour au Liban, sauf avec le retour de l’État, pas avec l’existence d’un petit État.

L’État n’a plus la libre décision, mais est plutôt soumis à l’hégémonie iranienne, ce qui provoque un obstacle diplomatique avec les États du Golfe, dirigés par le Royaume d’Arabie saoudite.  »

Wakim a conclu: « La crise avec le Golfe est le résultat de l’accumulation d’erreurs dans la performance et la gestion de la politique libanaise, de sorte que le Hezbollah a plongé le Liban dans le fond du conflit régional, qui nous a mis face aux pays arabes, qui sont le cœur et le moule du Liban.

Nous devons affronter cette domination de manière catégorique et définitive. «