SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Interdiction d’exporter des matériaux de base….Décisions pour faire face à la crise

Le ministre de l’économie, Amine Salam, a souligné : « Nous allons commencer notre travail à partir de lundi, pour prendre certaines décisions concernant les permis d’exportation, pour protéger la consommation locale, et nous allons coopérer pour suivre la question et prendre des décisions publiques. »

Il a souligné, dans une conférence de presse depuis Baabda, que « sur la question du blé, les données jusqu’à présent sont positives par rapport à la quantité que nous avons et aux pays donateurs. »

Il a ajouté : « Il y a beaucoup de pays qui sont autosuffisants, mais il y a un état de panique international, et ceux qui ont des matériaux, ils empêchent leur exportation, mais il y a des pays qui ne sont pas touchés et qui ont des stocks, comme le Canada, sont prêts à exporter, et nous prendrons des réponses à partir de la semaine prochaine. »

Salam a souligné que « le ministère de l’économie, de l’agriculture, de l’industrie et les services de sécurité feront face à tout type de monopole, et il y aura un important appareil de sécurité, pour prendre les degrés les plus durs de la poursuite. »

D’autre part, le ministre de l’Industrie, George Bushkian, a annoncé : « Il y a certaines matières premières que nous avons pris la décision de ne pas exporter, et ce n’est pas une perte, car la sécurité alimentaire et la consommation locale sont plus importantes que tout, et tous les pays du monde ont pris ces mesures, et il y a une crise mondiale à laquelle nous devons faire face. »