SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

Joseph Abou Fadel en attaque violente contre Aoun…Il est un « cauchemar » !

L’avocat Joseph Abu Fadel a confirmé ce qui a circulé concernant l’extension du Parlement, car plusieurs blocs rencontrent des obstacles pour revenir à leur volume réel, surtout après la prise de position de l’ancien Premier ministre Saad Hariri.

Dans une interview accordée au programme « Beirut Today » sur « MTV », Abu Fadel a révélé que le président Michel Aoun a le désir de s’étendre tout seul.

Il a déclaré : « Je suis loyal, mais le président Aoun et le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, ne le sont pas. »

Il a souligné que les ambassades américaines et françaises, sont du côté des Forces libanaises, et des Kataëb, ajoutant que la société civile veut des élections, alors que le Courant patriotique libre et d’autres veulent une extension.

Abou fadel a poursuivi « Bassil va se rendre en Syrie, il a demandé un rendez-vous aux Syriens, et ils lui ont dit : Bienvenue ».

De plus, il a souligné que les députés des « Forces libanaises » ne peuvent pas démissionner du conseil sur la base de « vous devriez apprendre des expériences des autres », et Geagea appelle toujours à la protection internationale et régionale après l’expérience qu’il a vécue, et ne risquera pas son avenir politique, et l’avenir de son bloc et de sa famille.

« Bachir Gemayel a transformé la milice en État, tandis que Michel Aoun a transformé l’État en milice », a-t-il ajouté.

Aussi, il a poursuivi : « J’en suis arrivé à la conclusion que les deux personnes les plus intelligentes au Liban sont le regretté patriarche Mar Nasrallah Boutros Sfeir et le président du Parlement Nabih Berri, car ils ont compris dès le début que Michel Aoun est un cauchemar. »

Abou Fadel estime que la sortie de Hariri de la vie politique ne convient pas à Geagea, Bassil et Franjieh, car elle entraînera des relations tendues entre sunnites et chrétiens.

Et il a déclaré : « Je crains que plus Michel Aoun reçoit le pouvoir, plus nous serons obligés d’aller à une conférence fondatrice, qui ne sera pas dans l’intérêt des chrétiens », ajoutant : « Bassil cherche une alliance avec le « parti nationaliste » afin de gagner un siège parlementaire, et il est toujours promis à la présidence, et sa prochaine visite en Syrie vise à obtenir le feu vert ».

Abu Fadel a expliqué : « L’ancien ministre Melhem Riachy est une personnalité diplomatique discrète qui a réussi dans son ministère et a établi un saut qualitatif. Il est aussi un conciliateur et parmi les chrétiens, sa position est excellente. »