SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Journée internationale de la femme: les autorités ne répondent pas aux droits des femmes

Le chef de la campagne « Jensiyati Karamati » (Ma nationalité est ma dignité), Mustafa Al-Shaar, a annoncé dans un communiqué son rejet de « la farce de la Journée internationale de la femme au Liban, à la lumière de l’incapacité de l’autorité au pouvoir à répondre à toute demande de droits des femmes, en particulier leur droit constitutionnel d’accorder leur nationalité ».

Il a déclaré: « Je répondrai par des faits à quiconque se tente de prétendre qu’il est avec les droits des femmes et refuse en fait de fournir le moins d’installations possible pour lui donner, à elle et à sa famille, une vie meilleure. »

Il estimait que « l’autorité dirigeante va trop loin et sous-estime l’esprit des citoyens et des citoyennes en brandissant des slogans sur les droits de l’homme, tandis qu’une femme mariée à un étranger souffre des deux, surtout si elle veut renouveler la résidence de ses enfants, sachant qu’elle n’est ni grosse ni affamée.

Il a demandé : « Pourquoi la période de résidence est-elle de trois ans ? La mère changera-t-elle après cette période? Où est le droit de cette mère de transmettre sa nationalité à ses enfants, comme le stipule la Constitution ? »

Il a conclu : « Ne nous poussez pas à ne pas renouveler les permis de séjour et à violer la loi qui insulte la dignité des mères libanaises et de leurs familles. »