SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 February 2023, Monday |

Juge Aoun: les pays européens ont le droit d’enquêter sur le blanchiment d’argent qui les a touchés

Le juge Ghada Aoun a publié une explication sur la visite de la délégation judiciaire européenne au Liban, soulignant que les pays européens ont la souveraineté et le droit et qu’ils ont le droit d’enquêter et d’enquêter sur l’argent blanchi qui les a touchés.
Aoun a ajouté, dans un tweet sur son compte Twitter : « La validité spatiale, à la suite de la commission de ces crimes dans leurs pays, leur permet de le faire. D’autant plus que la justice libanaise ne met pas en œuvre les autorisations judiciaires venant de l’étranger. Il existe plusieurs autorisations contre le président Mikati et Salameh.

Et elle a demandé : « Avez-vous entendu dire que quelque chose s’est passé à cet égard ? Personnellement, j’ai essayé d’envoyer l’aide judiciaire en Suisse pour savoir qui a bénéficié des cinq milliards de dollars transférés par la société MCTEF. Depuis 2015, quatre milliards d’origines inconnues. Mais ça ne sert à rien. C’est notre argent, notre souveraineté et notre droit de demander justice et de la récupérer, même si c’est par l’intermédiaire de la justice européenne.

Et elle est revenue au secours des Libanais en disant au Seigneur Christ : « Vous aurez de la détresse dans le monde, mais ayez confiance, j’ai conquis le monde », souhaitant « une bonne année pleine de bonté et de bénédictions à tous mes bien-aimés ». ceux et à ceux qui ne m’aiment pas non plus.