SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 October 2021, Tuesday |

Kahwaji : Je suis sous le coup de la loi

Il a été rapporté que l’ancien commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwaji, est prêt à se présenter devant la justice pour être interrogé sur le crime de l’explosion du port, et il confirme qu’il est sous le coup de la loi.

Cette décision fait suite à une tournée de « dilution » à laquelle les couloirs politiques ont assisté ces derniers jours, après ce qui a été appelé un « séisme judiciaire », lorsque le juge Al-Bitar a dressé une liste de hautes personnalités politiques et civiles qu’il souhaitait interroger, à la suite des enquêtes préliminaires qu’il a menées depuis sa prise de fonction jusqu’à aujourd’hui. Ces enquêtes coïncidaient largement avec celles conclues par son prédécesseur, le juge Fadi Sawan, et beaucoup pensent que c’est la raison de la « renverse » de ce dernier.

Le juge Al-Bitar a demandé les « permissions » nécessaires pour interroger ces personnalités, en plus de « lever les immunités » des députés à leur égard. Au lieu d’obtenir rapidement ce qu’il veut, étant donné la nature du crime qui devrait rassembler tous les Libanais, l’autorité a choisi de « tergiverser » et la Chambre des représentants a plutôt demandé des « preuves » sur lesquelles s’appuyer, alors que le ministre de l’Intérieur a refusé d’accorder l’autorisation requise.