SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 August 2022, Tuesday |

Karaki prolonge ces délais jusqu’à fin mars…

Le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, Mohamed Karaki, a prorogé jusqu’en 2019 tous les délais liés à la réduction des amendes, majorations de retard et allocations sur les arriérés de la caisse, et autorisé leurs versements, rééchelonnés ou payés.

Karaki a publié un mémorandum médiatique n° 676 le 14/1/2022.

Selon elle, il a été décidé de proroger jusqu’en 2019 tous les délais liés à la réduction des amendes, des majorations de retard et des intérêts encourus sur les arriérés du fonds, et de permettre le paiement, le rééchelonnement ou le paiement d’acomptes, en plus de proroger les délais de le paiement des cotisations dues au titre des années 2020 et 2021, jusqu’au 31 mars 2022.

Les majorations de retard prendront effet à compter du 1/4/2022, conformément à la loi n° 257 du 01/05/2022, publiée au Journal Officiel n° 2 du 13/1/2022.

En revanche, Karaki a espéré que « la remise des 100 milliards de dollars, que le ministre des Finances Youssef Khalil a gracieusement décidé de verser à la garantie, arrivera dans les prochains jours pour permettre à la caisse de commencer à payer ses prestations de santé aux assurés ( à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital).

Surtout pour les personnes atteintes de cancer et de maladies incurables en début de semaine prochaine. »