SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Kassouf cite les réunions d’Al-Bukhari sur la crise des exportations

Le secrétaire général du Conseil libanais des affaires et de l’investissement en Arabie saoudite, Fadi Kassouf, a noté dans un communiqué aujourd’hui : « Les réunions tenues par l’ambassadeur du Royaume, Walid Al-Bukhari, avec les organismes économiques libanais au siège de la Chambre de Beyrouth et du Mont Liban, ainsi que la réunion économique à Maarab, ont porté sur les procédures requises de l’autorité libanaise pour lever l’interdiction d’entrée des produits agricoles et de certaines industries alimentaires dans le Royaume. »

Il a déclaré : « Ces rencontres ont permis de remettre en lumière cette question fondamentale pour les exportateurs, les agriculteurs et les industriels libanais, notamment en ce qui concerne l’évaluation des mesures prises par l’autorité libanaise pour rassurer le Royaume sur la sécurité des exportations en provenance du Liban ».

Il a souligné « la nécessité pour les responsables d’accélérer la mise en œuvre de l’ensemble des mesures requises dans ce contexte, en particulier ce que l’ambassadeur Bukhari a mentionné lors de ses réunions en termes de procédures judiciaires strictes, de volonté politique claire et de mesures de sécurité fiables », notant que « la seule façon de résoudre cette question est de prendre des mesures fiables et efficaces pour prévenir la contrebande de drogue, en particulier que la partie saoudienne a été décisive dans ce dossier, et cela a été mentionné dans la décision d’interdiction, qui lie l’annulation des procédures d’interdiction aux mesures fiables prises par les autorités libanaises compétentes pour prévenir la contrebande de drogue. »

Il a souligné que « le Conseil libanais des affaires et de l’investissement suit de près tous les développements au niveau de la crise des exportations, et communique avec toutes les parties concernées pour faire pression afin de mettre un terme à cette question qui concerne des dizaines de milliers de Libanais. »