SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

La chambre internationale de la marine marchande met en garde

La « International Chamber of Shipping » à Beyrouth a renouvelé sa crainte que la « chaîne d’importation de sécurité alimentaire » n’entre au Liban en danger, si le nombre de « ponts roulants inactifs » continue d’augmenter au terminal à conteneurs du port de Beyrouth.

Elle a indiqué que le nombre de ponts roulants actuellement opérationnels a diminué à 5 sur 16 grues équipées du poste principal n°16 pour sécuriser le déchargement et l’expédition des porte-conteneurs, appelant les trois présidents à intervenir rapidement auprès du Gouverneur de la Banque du Liban pour permettre à la société d’exploitation de terminaux à conteneurs BCTC de transférer des fonds de ses dépôts en devises fortes vers des fournisseurs à l’étranger.

Ceci afin d’acheter les pièces détachées nécessaires à la réparation des équipements de la station, notamment les ponts roulants, les machines et les remorques, avant qu’il ne soit trop tard.