SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 October 2021, Sunday |

La crise de l’électricité s’aggrave…

Electricity of Lebanon a annoncé que « Alors que la première partie de la cargaison de gazole est arrivée au Liban le 28/06/2021, et la deuxième partie de celle-ci le 04/07/2021, et qu’ils étaient ancrés en face des drains du Zahrani et les laboratoires de Deir Ammar.

Aucun de leurs chargements n’a été déchargé à ce jour, dans l’attente de l’achèvement des procédures bancaires auprès des banques correspondantes étrangères, puis de la délivrance de l’accord du fournisseur pour commencer le déchargement, ce qui a conduit à la suspension des deux usines de Zahrani et Deir Ammar. »

« En conséquence, et compte tenu de la poursuite de cette situation hors du contrôle de l’Électricité du Liban, la Société continuera de prendre les mesures de précaution nécessaires sur une base continue, afin de maintenir le niveau minimum de stabilité le plus élevé possible en alimentant le courant électrique pour la période la plus longue possible.

Ceci est en harmonie avec le stockage d’hydrocarbures restant, jusqu’à ce que les banques correspondantes étrangères achèvent leurs procédures, afin que la cargaison des deux navires-citernes existants puisse être déchargée après l’approbation du fournisseur. »