SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

La crise du gaz s’aggrave…

Jinane Choueib
A A A
Imprimer

Autant de preuves confirment que l’hiver à venir sera difficile pour les Libanais. Après la crise de pénurie de carburant, voici une nouvelle crise, la crise du gaz domestique,due non pas à sa pénurie, mais plutôt à l’augmentation de son prix, qui a dépassé les
280 000 livres.

Le chef du Syndicat des travailleurs et des distributeurs du secteur du gaz et de l’approvisionnement en gaz au Liban, Farid Zainoun, a confirmé dans un appel avec « Sawt Beirut International » que « le principal problème est de fixer le prix des bouteilles de gaz par rapport au prix du dollar, en faisant appel au ministre de l’Énergie pour résoudre cette crise. »

Il a expliqué qu' »une bouteille de gaz était vendue au prix de 19 000 livres, mais avec l’augmentation du taux de change du dollar à environ 21 000 livres, son prix a augmenté, provoquant une crise étouffante qui a touché tous les citoyens ».

Il a souligné qu’« il ne faut pas tarder dans la résolution de cette crise pour éviter la création d’un nouveau marché noir »,en notant que « l’Association de protection des consommateurs, ainsi que les citoyens, doivent agir, et ils doivent signaler toute violation liée à la manipulation des prix ».