SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

La délégation chypriote pour délimiter la frontière maritime avec le Liban : Il n’y a pas de problème qui ne puisse être résolu

Une délégation chypriote en visite au Liban (vendredi 28/10-2022) pour des entretiens sur la démarcation des frontières maritimes entre les deux pays a déclaré que tout différend au cours de ce processus peut être résolu facilement.

« Il n’y a pas de problème entre le Liban et Chypre qui ne puisse être résolu facilement », a déclaré l’envoyé spécial chypriote Tasos Tzionis après avoir rencontré le président Michel Aoun.

Le Liban et Chypre ont conclu un accord sur la frontière maritime en 2007, mais celui-ci n’a jamais été ratifié par le Parlement et n’est donc jamais entré en vigueur.

Chypre a défini sa zone économique maritime exclusive au large d’Israël en 2010. Le Liban et Israël ont officiellement défini jeudi leurs frontières maritimes contestées après des années de pourparlers indirects négociés par les États-Unis.

Aoun a déclaré que la prochaine étape après cette réalisation sera la démarcation des frontières maritimes du Liban avec son voisin du nord la Syrie et la reprise des pourparlers avec Chypre à l’ouest.

Une visite prévue à Damas cette semaine par une délégation libanaise de haut rang dirigée par le vice-président Elias Bou Saab a été reportée sine die après que le gouvernement syrien a informé Beyrouth que ce n’était « pas le bon moment ».

Bou Saab, le négociateur en chef de la frontière, a déclaré vendredi que la Syrie restait une priorité.

Il a ajouté aux journalistes du palais présidentiel que le Liban avait demandé à re-communiquer avec la Syrie, « et nous n’offrirons pas de délimiter et de déterminer le point avec Chypre tant qu’une communication et une entente n’auront pas eu lieu entre nous et la Syrie ».

    la source :
  • Reuters