SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

La désignation d’un Premier ministre entraîne-t-elle la formation d’un nouveau gouvernement ?

L’ancien député Assem Araji a tweeté sur Twitter et a déclaré : « La désignation d’un personnage quelconque pour former un gouvernement ne conduira pas finalement à la formation d’un nouveau gouvernement, étant donné le grand différend entre les partis politiques. Nous sommes confrontés à la scène d’un premier ministre qui est incapable de former un gouvernement. Cela conduira à un nouvel effondrement et à une nouvelle fragmentation. La solution n’est pas interne et différée jusqu’à l’accord sur les règlements internationaux et régionaux. »

À cet égard, l’attention est portée aujourd’hui, jeudi, au Palais de Baabda, pour suivre le rythme des consultations parlementaires sur la nomination d’un président chargé de former le nouveau gouvernement, sachant que Mikati sera à nouveau désigné pour former le gouvernement.

Mikati a déclaré dans une interview qu’il « n’anticipera pas les choses en adoptant un gouvernement politique ou apolitique », et a souligné que « cette question ne se fera qu’après consultation des blocs parlementaires et des représentants indépendants ».

Mikati a expliqué qu’ « il espère que la formation aura lieu rapidement, notant qu’il pourrait proposer un amendement à certains ministres et ministères, mais en général il était à l’aise pour traiter avec les composantes du gouvernement actuel ».

La Direction générale de la présidence de la République a également publié la version finale des dates des consultations parlementaires menées par le président de la République, le général Michel Aoun, le jeudi 23 juin 2022 pour désigner un président chargé de former le nouveau gouvernement, ceci après des ajustements mineurs au premier tableau, qui a été distribué il y a quelques jours.