SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 October 2022, Saturday |

La Fondation sociale Farah célèbre la Journée de la femme

« L’importance de l’autonomisation économique des femmes », tel est le titre d’une table ronde organisée par la Farah Social Foundation (FSF) à l’occasion de la Journée internationale de la femme, sous le thème international #BreakTheBias
La dix-disponsion du panel s’est tenue en présence de Habbouba Aoun, présidente de la Fondation sociale Farah, ainsi que des panélistes, Nahla Abou Diab, directrice de l’exploitation d’AM Bank, et responsable de l’autonomisation des femmes pour l’Union mondiale des banquiers arabes,Jessy Trad Kastoun, experte en médias financiers et chef du département des nouvelles commerciales à MTV, Aline Kamakian, PDG et co-fondatrice de Fig Holding et Jana Al Jawhary, co-fondatrice de Say It With Chocolate. Parmi les participants figuraient également des donateurs et des agences internationales, des ONG partenaires et certains bénéficiaires de la FSF, en particulier des femmes.
Dans le but de mettre en évidence l’un des principaux domaines d’intervention de Farah Social Foundations, à savoir l’autonomisation des femmes. Depuis sa création, la FSF, à travers sa mission, s’est concentrée sur la réduction des inégalités en autonomisant les personnes défavorisées telles que la participation des femmes au développement d’elles-mêmes et de leurs communautés, jouant ainsi un rôle actif dans l’économie.
Habbouba Aoun a déclaré dans son allocution de bienvenue : « Nous continuerons à soutenir les femmes défavorisées en renforçant leurs compétences et leurs capacités afin d’être bien intégrées dans l’économie et d’avoir la possibilité d’améliorer et de prouver leur potentiel. Aujourd’hui, nous voulons célébrer leurs réalisations et sensibiliser le public aux préjugés. »

Nahla Abou Diab, Jessy Trad Kastoun et Aline Kamakian ont abordé les défis et les opportunités qui attendent les femmes qui veulent jouer un rôle actif dans la société et en particulier dans l’économie. Pendant ce temps, Jana Al Jawhary a partagé son histoire de réussite dans le démarrage d’une petite entreprise et comment elle se concentre sur l’autonomisation des femmes en leur offrant des opportunités de travail.
À la fin de l’événement, la FSF a promis de continuer à inspirer et à autonomiser les femmes et les filles dans le cadre des activités et des projets d’intervention et d’autonomisation des femmes de la FSF et a annoncé son nouveau projet de microfinancement pour les femmes dans le secteur agroalimentaire.