SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

La Haute Cour britannique a obligé la Banque de Beyrouth à verser un dépôt bancaire à l’un des déposants

La Cour suprême britannique a rendu une décision obligeant la « Banque de Beyrouth » à payer le dépôt bancaire du déposant George Bitar, qui s’élève à 7 millions 790 624 dollars, avec un intérêt annuel de 9% de la valeur du dépôt.

Selon l’Association des déposants, la chose la plus importante dans la décision britannique est de réprimander les banques libanaises pour avoir protégé les intérêts de leurs conseils d’administration aux dépens des déposants.

En plus de souligner que les décisions de retenir les dépôts n’ont pas de légitimité.

Il est à noter que la Cour suprême britannique avait auparavant contraint les banques libanaises à payer les dépôts d’un certain nombre de ressortissants britanniques titulaires ou résidents sur ses terres.

Elle a obligé Audi Bank et la SGBL à rendre justice au déposant, Vachi Manoukian, et obligé BLOM Bank à rendre justice au déposant, Bilal Khalifa.