SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

La justice espagnole entend un suspect portugais en lien avec l’explosion dans le port de Beyrouth

Les autorités espagnoles ont confirmé aujourd’hui, jeudi, qu’un citoyen portugais devra faire face à une audience à Madrid pour discuter de la possibilité de son extradition pour son éventuelle implication dans l’attentat dévastateur du port de Beyrouth en 2020.

L’homme, identifié par le tribunal comme étant Jorge Manuel Mira Neto Moreira, s’est envolé de la capitale espagnole vers le Chili cette semaine mais a été ramené dans un avion à destination de Madrid après avoir été arrêté par les autorités chiliennes à la demande de l’agence de police internationale Interpol.

Moreira a comparu mercredi devant un juge de la Cour suprême de Madrid et a été libéré sous caution en attendant une audience sur l’extradition.

Le ministre libanais de la Justice, Henry Khoury, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire indiquant si le Liban avait demandé l’extradition de l’homme. Les déportations en Espagne peuvent prendre plusieurs mois.

Et Moreira est interdit de quitter l’Espagne. Une source judiciaire a indiqué que les autorités lui avaient confisqué son passeport et qu’il devait se présenter chaque semaine aux autorités.

Au moins 215 personnes sont mortes au Liban en août 2020 lorsqu’une cargaison de nitrate d’ammonium, qui était stockée au port depuis près de sept ans, a explosé dans l’une des plus grandes explosions non nucléaires enregistrées de l’histoire.

    la source :
  • Reuters