SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

La libération de Maroun Saker et Saadallah Solh

La Cour de cassation militaire, examinant les affaires de délits dirigée par le juge Saker Saker, a entériné la décision du juge d’instruction militaire Marcel Bassil de libérer Maroun Saker en échange d’une garantie financière de dix millions de livres libanaises.
Et c’était après que son représentant légal, l’avocat George El-Khoury, a déposé une demande de liberation, et que le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire, le juge par intérim Fadi Akiki, a fait appel.

Dans ce contexte, la Cour militaire de cassation a confirmé la décision du juge Bassil de libérer Saadallah Solh, en échange d’une garantie financière de cinq millions de livres libanaises.

La chambre d’accusation de la Bekaa a également décidé d’annuler la décision du premier juge d’instruction par intérim de la Bekaa, Amani Salameh, d’arrêter Maroun Al-Saker dans un dossier d’infractions douanières dérivé du dossier du nitrate d’ammonium, après que son représentant légal a fait appel du décision, en échange d’une garantie financière de cinquante millions de livres.