SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 May 2022, Sunday |

La libération du frère de Riad Salameh

Deux sources judiciaires ont indiqué à Reuters que Raja Salameh, frère du gouverneur de la Banque centrale du Liban, a été libéré sous caution de 100 milliards de livres libanaises, soit l’équivalent de 3,7 millions de dollars, au taux de change du marché.

Salameh a été arrêté le 17 mars et accusé de complicité dans l’enrichissement illicite de son frère, Riad Salameh, gouverneur de la Banque du Liban, qui a ensuite été accusé d’enrichissement illicite.

Les sources ont indiqué que le juge qui a ordonné la libération sous caution de Raja Salameh a également gelé 40 de ses biens et lui a interdit de voyager.

L’une des sources a déclaré que le montant de la caution est le plus élevé de l’histoire du Liban.

Dans des déclarations à Reuters plus tôt, la juge Ghada Aoun a déclaré que l’affaire qu’elle a déposée contre la famille Salameh concerne des accusations d’achat et de location d’appartements à Paris, y compris la location de certains d’entre eux à la banque centrale.

Une audience pour Riad Salameh dans cette affaire est prévue le 9 juin.

Riad Salameh, 71 ans, qui est en poste depuis près de trois décennies, affirme que sa fortune provient de l’investissement de l’argent qu’il a gagné en travaillant comme banquier chez Merrill Lynch avant de prendre la tête de la Banque centrale du Liban en 1993.

Son mandat fait l’objet d’une surveillance accrue depuis l’effondrement du système financier en 2019, la crise la plus déstabilisante depuis la guerre civile libanaise de 1975-1990.

Il fait également face à d’autres enquêtes, notamment une enquête suisse sur des allégations de blanchiment d’argent à la banque centrale impliquant des revenus de 300 millions de dollars pour une société appartenant à Raja Salameh, allégations qui ont déclenché des enquêtes dans au moins quatre autres pays européens.

Les frères Salameh nient tout acte répréhensible dans cette affaire.

    la source :
  • Reuters