SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

La plupart sont libanais… 100 expatriés n’ont pas le droit de renouveler leur résidence au Koweït!

Le journal koweïtien « Al-Qabas » a appris que l’appareil de sécurité de l’État a mis les noms de 100 expatriés de différentes nationalités sur les listes de ceux qui sont interdits de renouveler leur résidence dans le pays à leur expiration, et donc eux et leurs familles doivent partir dès l’expiration de leur résidence.

Des sources de sécurité bien informées ont déclaré: « La grande majorité de ceux qui sont empêchés de renouveler leur résidence ont la nationalité libanaise, et les autres sont de nationalités différentes et nombreuses, notamment iranienne, yéménite, syrienne, irakienne, pakistanaise, afghane, bengali et égyptienne.  »

Les sources ont souligné que « la sécurité du Koweït est une ligne rouge, et aucune personne qui représente une quelconque menace pour la sécurité de la patrie ne sera autorisée à se trouver sur ses terres ».

Elle a expliqué que « certains de ces expatriés libanais sont soupçonnés d’appartenir ou de leurs proches au premier ou au deuxième degré au Hezbollah, tandis que d’autres sont d’autres nationalités, y compris des personnes qui ont été précédemment accusées dans des affaires graves telles que le blanchiment d’argent et autres ».  »

Les sources ont indiqué qu' »un certain nombre de ceux à qui il est interdit de renouveler leur résidence l’ont découvert lorsqu’ils ont examiné les services des affaires des résidences dans les six gouvernorats, et qu’on leur a demandé de quitter le pays et leurs familles immédiatement ».

Les sources ont souligné que « l’appareil de sécurité de l’État travaille dans toutes les directions pour préserver la sécurité intérieure du pays ».

Elle a souligné que des instructions explicites et claires avaient été émises par les hauts responsables de la sécurité de ne pas être indulgents dans ce dossier, et de ne répondre à aucune pression ou « intermédiaire », quels qu’ils soient.