SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

La priorité est pour les élections législatives… les FL n’accepteront pas l’appel au dialogue

Le chef de l’Autorité des médias et des communications, Charles Jabbour, a indiqué que le Parti des Forces libanaises n’acceptera pas l’appel au dialogue, car la priorité est désormais d’aller aux élections législatives pour reproduire une nouvelle autorité qui aura une crédibilité populaire et nationale.

Et il est qualifié pour mener un dialogue national qui débouche sur la mise en place d’un véritable État, alors que ce que le président Michel Aoun était censé proposer dès la première année de son mandat et non avant la fin de son mandat quelques mois avant la fin de son mandat.

Dans une interview avec Asharq Al-Awsat, il a souligné qu’en même temps, la question de la stratégie de défense qu’Aoun a incluse dans l’agenda du dialogue n’est pas soulevée lorsqu’il y a une différence entre lui et le Hezbollah sur ce qu’il ignore s’il est d’accord avec lui. «