SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

La réunion de la cellule ministérielle pour discuter de la crise avec les pays du Golfe

Au cours de la réunion de la cellule ministérielle, le ministre des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib a indiqué que « la communication a été faite avec les Américains pour qu’ils participent à la réunion parce qu’ils sont en mesure de traiter la crise actuelle ». Il a souligné : « Nous tenons à ce que le Liban reste du côté arabe ».

Il a ajouté : « Les organismes internationaux que le Premier ministre Najib Mikati a contactés lui ont demandé de ne pas envisager de démissionner. »

Par ailleurs, Bou Habib a confirmé que « la cellule de réparation de la faille pour résoudre la crise avec l’Arabie saoudite et les pays du Golfe restera en session permanente. »

Pour sa part, le ministre de l’éducation Abbas Al-Halabi a déclaré : « Le travail gouvernemental se poursuit et le pays ne peut pas être laissé sans gouvernement étant donné les crises que nous connaissons. Nous avons bon espoir de pouvoir résoudre cette crise rapidement. »

La cellule ministérielle de crise, chargée de suivre la crise émergente avec l’Arabie saoudite et les pays du Golfe, a commencé ses réunions ce matin au ministère des affaires étrangères.

Ce comité, dirigé par le ministre des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib, comprend le ministre de l’Education Abbas al-Halabi, le ministre de l’Intérieur Bassam al-Mawlawi, le ministre de l’Economie Amine Salam, le ministre des Finances Youssef Khalil, et le directeur général de la Présidence de la République Antoine Choucair. Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis au Liban, Richard Michaels, a rejoint la réunion de la cellule de crise pendant une demi-heure, puis a quitté le siège du Ministère des Affaires Etrangères.