SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2022, Tuesday |

La scène des déchets revient dans les rues de Beyrouth…

Jinane Choueib
A A A
Imprimer

Une nouvelle crise s’ajoute au bilan des crises libanaises: les déchets.Ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est l’incapacité des entrepreneurs à poursuivre le travail de collecte, de transport et de traitement des déchets ménagers au cours de l’absence du rôle des municipalités et du gouvernement.

Ainsi, des tas de déchets retournent dans les rues de la capitale, en l’absence de solutions radicales.Lors d’un appel avec le directeur général de Ramco, Walid Bou Saad, pour savoir ce qui a causé la scène dégoûtante dans les rues de la capitale, il a confirmé à « Sawt Beirut International » que Nous avons réduit le pourcentage d’élimination des déchets en raison de notre grande perte, car nous recevons de la municipalité de Beyrouth en livres libanaises, tandis que nous achetons du diesel en dollars, ainsi que la maintenance et les salaires des employés que nous avons augmenté, et si l’affaire continue de cette façon, nous devrons peut-être fermer. »

Il a ajouté: « Le maire de Beyrouth, Jamal Itani, a évoqué la crise des déchets, mais il n’a pas donné de solution concrète. »

Il a souligné que « l’absence d’une stratégie globale de gestion des déchets au Liban entraîne des coûts environnementaux et sanitaires élevés pour l’entrepreneur, et nous n’avons plus la capacité d’encourir plus de pertes ».